mercredi 8 février 2017

Posséder sa propre boutique, le rêve?


En ces temps chahutés pour la presse qui affronte une crise sans précédents, chacun y va de son petit rêve pour sortir de ce marasme et retrouver une qualité de vie. Entre les envies de retourner à la terre, de tenir un bistrot ou d'organiser les mariages des autres, posséder une petite boutique fait partie des projets les plus souvent évoqués. Le rêve, être son propre patron, choisir son concept, ses horaires et ses marchandises... jusqu'au moment où tombent les premières factures, les mois creux, les nuits blanches et l'insécurité. C'est ce que j'entends autour de moi de celles et ceux qui ont sauté le pas. Pas si facile. Alors je m'efforce toujours de soutenir les commerçants de mon quartier, les boutiques spécialisées, les cabinets de curiosités... Laissez-moi vous présenter My Deadly Shop.

Situé dans le rue Cheneau de Bourg, face à face avec une autre de mes boutiques préférées, Chabada Vintage, My Deadly Shop a pris le pari du noir et du morbide glamour. Des bougies imprimées de têtes de mort, des bagues de bikers, de la lingerie rétro, quelques bondieuseries et tout un rayon dédié au merchandising de Sailor Jerry, le plus cool des tatoueurs ayant cédé ses droits au dieu du commerce.


Inutile de vous dire que j'ai craqué mon slip la première fois que j'y suis allée. Deux T-shirts, une bague et une bougie plus tard, j'étais hyper contente de ma visite. Et j'ai pu justifier mes dépenses auprès de mon bonami en disant que je soutenais les petits indépendants! C'est clair que je ne vais y aller chaque semaine, ni même chaque mois, mais je la garde dans mes bonnes adresses et vous conseille vivement d'y faire un tour. N'ayez pas peur de pousser la porte, ces lieux intimistes sont parfois intimidants mais Flo, la propriétaire, vous conseillera avec bienveillance et vous aidera à dénicher la bague à votre taille (elle a même ajusté la mienne sur place), un joli coussin ou un cadre qui donnera cette petite touche gothique à votre intérieur.


My Deadly Shop, rue Cheneau de Bourg 4, Lausanne, 021 311 48 77, mydeadlyshop.com
Instagram: MyDeadlyShop

dimanche 8 janvier 2017

Le bien-être chez soi selon Dr. Hauschka



Juste avant Noël, j'ai eu la chance de tester "le grand soin" signature Dr. Hauschka, un rituel de deux heures que seules quelques bio esthéticiennes pratiquent en Suisse Romande. L'expérience était très spéciale car j'ai été reçue chez une dame qui a aménagé une cabine de soins dans son appartement style1900, sous gare à Lausanne, et qui est fidèle à la marque depuis près de 30 ans. J'ai beaucoup aimé bien sûr le fait que les produits soient naturels et bio, qu'il n'y ait pas de gommage avec des grains (pas dans la philosophie de la marque: une crème nettoyante appliquée par petites pressions élimine les impuretés jusqu'au fond des pores sans toucher à la couche cornée dont on a besoin, inutile donc de l'agresser pour ôter les cellules mortes, la nature fait très bien son travail dans un cycle de 28 jours), et pas trop d'accumulation de produits. Vous pouvez lire mon article dans le Femina de ce jour d'ailleurs.

Après le soin, j'avais évidemment la peau douce et le teint rose mais cela n'a pas duré, merci les fêtes et leurs excès tant émotionnels qu'alimentaires! Heureusement j'avais sous la main un kit pour réaliser à la maison un petit rituel revitalisant presque comme en institut. J'avais peur que l'aspect purifiant soit trop intensif pour ma peau sèche et sensible mais pas de soucis, le soin en 3 temps est compatible avec tous les types de peau.


On commence par un bain de vapeur, en dissolvant une fiole d'extraits de plantes (pâquerette, capucine et hamamélis) dans un bol d'eau bouillante et en plaçant son visage au dessus, la tête recouverte d'une serviette. Dans le soin cabine aussi, on a droit à un petit sauna du visage de quelques minutes pour bien ouvrir les pores et dissoudre les saletés. Cinq à 10 minutes, pas d'odeur particulièrement forte, mais bien sûr j'étais rouge comme une pivoine après.

 

Préparation ensuite d'une masque purifiant à concocter soi-même en mélangeant un sachet de poudre et 2 cuillères à café d'eau dans le bol fourni. J'ai aimé l'application au pinceau, rappel ici aussi du soin professionnel. On le laisse 5 minutes seulement car ce n'est pas ce qu'il y a de plus agréable, la sensation de terre qui sèche sur le visage (coucou, face de singe tue l'amour!). Mais après avoir rincé à grande eau, la peau est incroyablement douce.


On termine par le deuxième masque revitalisant, la récompense, une crème fine et qui elle sent bon les huiles essentielles, qu'on laisse poser cette fois 20 minutes et qu'on ôte avec une serviette chaude et humide. Dieu que ça fait du bien. Et la bonne nouvelle, c'est qu'il reste assez de produit dans le petit tube pour en refaire un dans quelques jours, ou, comme le conseil la marque pour celles qui ont une peau réactive, d'en appliquer une fine couche sous sa crème de jour.


Voilà voilà, c'était mon moment bien-être de la semaine, si vous croisez ce kit dans une pharmacie ou un magasin bio, n'hésitez pas, il vous fera beaucoup de bien!