dimanche 25 janvier 2015

Chia, kale et curcuma sont vos amis



Si le choix de cosmétiques "propres" et "sûrs" est complexe, celui d'une alimentation saine l'est tout autant. Vous connaissez mes problèmes de poids, je ne vais pas y revenir aujourd'hui. Je voulais simplement partager aujourd'hui mes récentes découvertes en matière de super aliments. J'essaie au maximum de manger local et de saison, et je ne pense pas être la plus mauvaise élève, y compris pour les fameux cinq par jour. Mais qu'en est-t-il des fameux super aliments?

Roi des green smoothies, le kale, pour l'instant, est assez rare chez nous. J'ai découvert cependant ce jus Biotta délicieux (bien meilleur que le Naked qu'on trouve en Angleterre et aux Etats-Unis), kale et pomme, tout simplement au rayon frais de la Coop. Quant à ces chips fantastiques, je les ai ramenées de mon dernier voyage de presse (l'avantage d'aller à la présentation d'une marque qui veut donner une image saine, Biotherm en l'occurrence). La bonne nouvelle, que m'a confiée Camila, la créatrice de la marque Happy Crulture, c'est qu'elles seront bientôt distribuées en Suisse, et à Lausanne en premier lieu selon ses projets (à suivre peut-être sur son site, ou sur mon FB ou mon IG).


Le chia ensuite, je l'ai souvent vu chez les instagrammeuses vegan et healthyfoodista que je suis, dans des petits déjeuners aux céréales ou dans des smoothies. J'ai commandé mon premier paquet ici, et je l'intègre peu à peu dans mes salades, jus, granola ou porridge. Cela ressemble à des graines de pavot et cela n'a ma foi pas beaucoup de goût, mais c'est un trésor inca, comme le quinoa, dont on aurait tort de se priver.

J'adore le curry, mais je n'en mange pas plus d'une à deux fois par mois, donc pour le curcuma, qui a des propriétés insoupçonnées, j'ai opté pour ces gélules du Dr. Vogel qu'on trouve dans toutes les pharmacies et drogueries et je vous promets que les jours où j'en prends, je ressens un confort digestif que je n'avais plus connu depuis 10 ans! Il paraît que la cannelle est aussi une épice miraculeuse, et ça c'est déjà plus facile à avaler, sur les tartes, dans les compotes ou aussi en tisane (Yogi Tea par exemple)!

Parmi mes meilleurs amis, je citerai encore l'avocat, 2 par semaine en moyenne. Et je vais m'intéresser de près au shiitaké, qui paraît-t-il est aussi de la bombe! Pour des suggestions de recette, je vous recommande le livre du Pr. David Khayat, Les recettes gourmandes du vrai régime anti-cancer, plein de bonnes idées!

Et vous, vous avez adopté les super aliments?

samedi 24 janvier 2015

Soigner ses cheveux (Batiste, Tangle Teezer, Not your mother's)

Et paf, un mois a presque passé... Je voulais vous écrire plein de choses, vous montrer toutes les nouveautés incroyables qui vont arriver ce printemps, et boum, les semaines ont défilé... Là, je rentre d'un voyage de presse fantastique entre Paris et Londres, avec plein d'images en tête (vous en avez eu un aperçu sur mon Instagram @valochette) et surtout quelques petits achats...
Je voulais vous parler un peu maquillage des yeux, mais je suis trop nulle.
Je n'ai pas trouvé cet hiver la crème bonheur qui rendrait mon épiderme épanoui, j'ai, il faut le dire, très mauvaise mine en ce moment (rien à voir avec mon année supplémentaire comptabilisé le 11 janvier dernier). Mais juste avant mon escapade de trois jours, j'ai réussi à aller chez le coiffeur, histoire d'avoir quand même une couleur lumineuse et un semblant de coupe. Je suis retournée chez Cécile, de C&B Coiffure, qui est LA spécialiste lausannoise des coupes rétro, et je suis très contente. Aussi pendant mes quelques heures de liberté à Londres, j'ai fait un shopping éclair et craqué pour quelques jolis trucs pour les cheveux, à défaut de chaussures (interdit, j'en ai beaucoup trop), de vêtements (pas le moral en taille 44-46) et de cosmétiques (en attente par cartons entiers sur mon bureau). Alors qu'un petit accessoire pour les cheveux, cela ne fait pas de mal, c'est toujours utile, pas trop lourd ni trop volumineux pour la valise. Voici donc mes quatre nouveaux amis (enfin surtout 3).

Chez Topshop, j'ai finalement succombé à la tentation du Tangle Teezer, allez savoir pourquoi, et je trouve ça GENIAL! ça démêle les cheveux effectivement en 3-4 passages et la sensation est vraiment agréable, on devient même vite accro. Trop trop contente. Je l'ai payé 11£, soit environ 17 fr. pas beaucoup moins cher que les prix suisses, 20 fr chez Manor, 24 chez Douglas.

Chez Boots, j'ai trouvé un produit Soap & Glory utile, car je ne suis pas fan des soins, malgré leur packaging rétro délicieux: une serviette pour les cheveux en forme de turban! Ma maman en avait un en linge éponge quand j'étais petite et je l'adorais, so vintage! Celui-ci essore bien les cheveux à la sortie de la douche, il est pratique, avec un petit bouton à l'arrière pour fixer la coiffe, c'est excellent!
J'ai aussi racheté un shampooing sec Batiste parce que finalement, c'est bien pratique parfois pour assainir les racines le jour avant le shampooing et pour donner de la matière quand on attache ses cheveux en chignon. Et surtout, ce nouveau parfum Tropical fleure bon la noix de coco, et vous savez combien j'aime ça.

Ma dernière trouvaille m'a en revanche bien déçue. J'ai mis dans mon panier un peu rapidement ce shampooing stimulant la pousse et la force des cheveux déniché chez Urban Outfitters, qui annonçait Sulfate free. Not your mother's a certes un nom et un design rigolo, mais pour les sulfates, on repassera. C'est typiquement le genre d'indications trompeuses qui vont bientôt être interdite. J'ai testé de nombreux shampooings bio et sans sulfates, on les reconnaît au fait qu'ils ne moussent vraiment pas beaucoup, ce à quoi il faut s'habituer. Or, celui-ci, testé tout à l'heure, mousse plus que n'importe quel Pantene Pro-V, cherchez l'erreur. Il y a au moins trois autres tensio-actifs dans la formule, certes pas issus de la famille des sulfates, mais tout aussi agressifs, surtout qu'il faut masser ce produit 2-3 minutes sur le cuir chevelu. Je ne suis pas une dinde, je devine que l'effet stimulant provient surtout de l'activation manuelle de la micro-circulation, même si ce produit contient de l'huile de ricin (castor oil), du marron d'Inde, du tocopherol (vitamine E), de la biotine et d'autres actifs reconnus pour leurs bienfaits. Mais ce qui m'a définitivement fait froid dans le dos, c'est le MIT (methylisothiazolinone), couplé ici en plus avec son "frère" (?) le methylchloroisothiazolinone, un conservateur très très allergisant que les marques ont subrepticement introduit à la place des parabens et qui est pire, évidemment. Je pense que c'est ce qui avait causé ma terrible allergie il y a exactement un an.... Dommage, mille fois dommage, je ne sais pas qu'en faire maintenant...

Bref, cela m'a rappelé combien il est difficile de faire juste en matière de produits de beauté si on veut un tant soit peu être responsable et prudent.... Voilà pourquoi sans doute j'écris moins sur les cosmétiques depuis quelques temps.

Allez, demain je vous parle des super aliments (j'ai aussi succombé au kale et au chia!).